QUI SOMMES-NOUS

Notre histoire

Forts de premières expériences réussies, engageantes et passionnantes dans le cadre de missions caritatives au sein de la Communauté des Sœurs de Saint Thomas de Villeneuve au Sénégal et au Togo, nous avons souhaité nous regrouper pour renouveler cette action.

C'est pourquoi, lorsque la maison mère de la Congrégation des Sœurs de Saint Thomas de Villeneuve (STV) nous a contactés pour nous proposer une nouvelle mission caritative au Benin ; nous n'avons pu répondre que par l'affirmatif ! Plus matures, plus autonomes, nous nous sentons investis et prêts à relever le défi !

Nous sommes confiants quant à la réalisation de ce projet humanitaire au Bénin où nous partirons à sept du 14/07 au 03/08/2018. Nous serons hébergés chez les sœurs hospitalières de STV, qui seront nos principales interlocutrices pour la réalisation des tâches de restauration et de peinture, de soutien scolaire, et également pour aller à la rencontre des jeunes filles auprès desquelles nous aurons une mission de sensibilisation à la connaissance de leur corps.

Qui sommes-nous ?

Quatre anciens élèves de l'Institut Saint Thomas de Villeneuve de Chaville, un professeur de STV Chaville accompagné de son époux et une étudiante en Biologie à Paris 7.

Nous avons en 2017, 2016 et 2014 participé à des projets similaires, et avons depuis quitté nos lycées respectifs pour démarrer nos études supérieures. Néanmoins, parce que nous avons été marqués positivement par nos projets respectifs, nous étions convaincus que l'aventure ne s'arrêterait pas là !

Riches de nos découvertes collectives et enrichissements individuels, nous souhaitions nous réunir pour poursuivre et renouveler ce que nous avions démarré au Sénégal et au Togo. 

NOTRE ÉQUIPE

À la rencontre des membres de notre équipe

Adèle Baquet

J'ai 20 ans, j'ai effectué en 2016 une mission au Sénégal, et je suis repartie en 2017 au Togo. Et je ne compte pas m'arrêter ici ! Quand j'ai entendu parler des besoins de Kilibo, j'ai tout de suite demandé à mes anciens co- équipiers, et bien sûr une partie a répondu présente. Je suis convaincue que l'on a besoin de s'ouvrir sur le monde et de se donner entièrement aux autres pour se trouver, grandir et s'épanouir. Ces 2 missions m'ont apporté beaucoup, notamment dans ma philosophie de vie, mes choix et mon orientation. Aujourd'hui je souhaite devenir médecin et notamment dans l'humanitaire (médecins sans frontières). Ces enfants, ces professeurs, ces parents, ont besoin de nous et même si une petite école dans un village ce sera jamais suffisant,      « c'est un petit pas pour l'homme, mais un grand pas pour l'humanité ».

Alipio Dos Santos

Ingénieur dans l'automobile depuis 18 ans, et toujours aussi passionné et investi. Ce que j'aime avant tout : l'expérience humaine, apporter mon soutien, transmettre mes connaissances et faire grandir les personnes que j'ai pu encadrer. C'est dans cet esprit que j'ai sans hésitation accepté d'accompagner les projets en 2014 et 2016 au Sénégal. Une occasion de découvrir une autre culture et de soutenir l'action de la Congrégation des Sœurs

de Saint-Thomas de Villeneuve. Ce fut certes une épreuve physiquement éprouvante avec l'objectif de finaliser la mission confiée, mais j'étais loin d'imaginer recevoir en retour autant de gratitude : une expérience humainement enrichissante et inoubliable. Riche de ces expériences, il est évident que je confirme mon engagement dans cette nouvelle mission dans un nouveau pays avec le même type de besoins. J'ai hâte de découvrir le Bénin et de venir en aide modestement à cette population accompagné d'une équipe de jeunes très motivés avec qui j'ai déjà eu l'occasion de partager une expérience enrichissante. 

Capucine Flamen d'Assiny

J'ai 20 ans et le projet de partir au Bénin en mission humanitaire est pour moi le moment d'accomplir ce que je n'ai malheureusement pas pu accomplir il y a deux ans au sein d'un autre projet humanitaire pour des raisons de santé.

Ce projet me tient beaucoup à cœur dans la mesure où il nous permet de découvrir une nouvelle culture, une façon de vivre différente de la nôtre tout en nous rendant utiles et au service d'une population qui en a besoin.

De plus, l'équipe que nous formons regroupe une majorité de personnes faisant partie du projet Sénégal d'il y a deux ans ce qui permet une proximité et une affection particulière. Je souhaite donc m'engager pleinement dans ce projet afin qu'il se réalise dans les meilleures conditions. 

Karine Dos Santos

Je suis enseignante depuis 19 ans, et ces 14 dernières années, c'est à Saint-Thomas de Villeneuve à Chaville que j'ai pu exercer mon métier, accueillie par la Congrégation des Sœurs de Saint-Thomas de Villeneuve dont le charisme me porte chaque jour.

« Etre à l'écoute de tous »
C'est ce que je m'atèle à faire au quotidien auprès de mes élèves. Mais il ne s'agit pas seulement de faire passer des connaissances. C'est partager leurs difficultés et leurs facilités, leurs joies et

leurs peines, observer leurs projets se dessiner, puis s'accomplir : tout simplement les voir « grandir » et être heureux.
Je suis déjà passée par toutes ces étapes qui nous construisent et font de nous ce que nous sommes aujourd'hui. Cependant, les expériences que j'ai vécues les étés 2014 et 2016 au Sénégal m'ont encore fait grandir. Je suis revenue tellement plus riche : quelle leçon de vie, d'humilité et de générosité j'ai reçue !

M'engager dans ces projets m'était apparu naturel. En effet, mon envie de servir la population au Sénégal était profonde et sincère, mais j'étais bien loin d'imaginer que je recevrais autant que j'ai reçu de toutes les personnes que j'ai rencontrées. Aujourd'hui, forte de ces expériences, c'est avec une immense joie, une grande hâte et un attachement sincère à la Congrégation que je confirme mon investissement dans ce projet au côté de jeunes et d'adultes dans un élan commun. 

Océane Metony

J'ai 20 ans. Je suis en 2ème année de licence de biologie, dans le but de devenir vétérinaire. J'aime venir en aide aux autres, qu'ils soient humains ou animaux. Ce projet humanitaire au Bénin est pour moi une opportunité de venir en aide aux personnes qui en ont le plus besoin. Je me réjouis d'avoir la chance de pouvoir effectuer cette mission. J'adore voyager et découvrir de nouvelles cultures, c'est un beau moyen d'échanger avec les habitants et de créer des liens avec eux. C'est aussi l'occasion d'apprendre à travailler en équipe pour une cause qui nous tient à cœur. Après cette première expérience humanitaire, je pense ressortir grandie et avec une vision différente de la vie, et

de la chance que l'on peut avoir. 

Pierre Bottineau

Ce nouveau projet est pour moi une continuité de celui du Sénégal «Mission caritative». C'est avec joie et impatience que je souhaite renouveler cette expérience si enrichissante à travers un nouveau pays, le Bénin. Comment ne pas être touché par ces pays dont les besoins sont immenses, mais qui apportent tant sur le plan personnel. Voilà pourquoi je souhaite me rendre utile auprès des personnes les plus démunies. C'est donc en équipe que je souhaite continuer ce projet afin de le partager au maximum.

C'est maintenant avec un peu d'expérience, mais toujours autant de motivation que je souhaite donner le meilleur de moi-même pour permettre à ces enfants d'avoir une scolarisation dans de bonnes conditions, et pour cela je serai heureux de proposer mon aide dans différentes tâches manuelles ou autres. 

David Le Sueur

Je m'appelle David Le Sueur j'ai 20 ans et j'étudie la musique à Paris depuis 2 ans. J'aime venir en aide aux autres et rendre service, et cette premiere mission caritative au Benin est pour moi une occasion unique de me rendre utile. Je suis déterminé et bricoleur, et je compte mener au mieux ce projet grâce à l'aide de notre formidable équipe. Je ne suis jamais allé en Afrique auparavant, je vais découvrir un pays, une culture, des personnes qui vont sûrement m'apporter beaucoup dans ma vie.





ET MAINTENANT ?

Soutenir notre mission